Total se tourne vers l’électricité

Historique du Groupe

La stratégie de Total s’inscrit dans un contexte de hausse des besoins énergétiques et de nouveaux enjeux environnementaux. Elle conjugue performance et responsabilité à travers un modèle intégré.
L’activité du groupe a été porté par une nouvelle envolée des prix du pétrole. L’année 2011 a en effet été marquée par des événements géopolitiques (guerre en Libye et en Syrie) qui se sont traduits par des tensions sur l’approvisionnement des marchés. Malgré le ralentissement économique en Europe et aux Etats Unis, la demande mondiale en hydrocarbures a progressé, tirée par les besoins énergétiques toujours croissants de l’Asie et de l’Amérique du Sud. Établit à 111 dollars en moyenne, contre 79,5 dollars, le prix du baril a augmenté ce qui a largement profité aux majors de l’industrie pétrolière provoquant ainsi une baisse de la consommations des produits pétroliers du Groupe TOTAL.
Pour faire face à la baisse de la consommation des produits pétroliers sur son principal marché client, le groupe a restructuré ses activités de raffinage en Europe. TOTAL a notamment fermé sa raffinerie de Dunkerque en 2010 puis cédé ses participations dans l’entreprise de raffinage espagnol CEPSA en 2011. Parallèlement, le groupe a investi dans d’autres énergies afin de réduire sa dépendance au marché pétrolier. Il a notamment développé ses activités dans le Gaz Naturel Liquéfié (GNL) en Russie et en Australie.

Perspectives d’avenir

En 2030, la demande mondiale en énergie devrait être de 25% supérieure à celle de 2010, et satisfaite à 75% par les énergies fossiles. Cette évolution résulte surtout de la croissance démographique et économique des pays émergents. Parallèlement, un effort international est nécessaire pour limiter le changement climatique lié aux émissions de gaz à effet de serre. Pour concilier réponse aux besoins énergétiques et protection de l’environnement, Total place le développement durable au cœur de sa stratégie, au service de ses clients.
Total développe ses activités avec un objectif de performance durable, en mettant l’accent sur l’investissement et sur l’acceptabilité de ses opérations. Le Groupe suit plusieurs axes stratégiques :

  • assurer la croissance de ses activités d’exploration et de production d’hydrocarbures, en renforçant sa position parmi les leaders mondiaux du gaz et du GNL (gaz naturel liquéfié) ;
  • développer des plateformes de raffinage et de pétrochimie de premier niveau et compétitives ;
  • progresser en tenant compte de l’évolution des marchés : adaptation de l’outil de raffinage pour répondre à la demande ; consolidation des positions européennes ; développement ciblé en Afrique, en Asie et au Moyen-Orient ;
  • préparer l’avenir énergétique en intensifiant ses efforts d’innovation dans les domaines du solaire et de la biomasse, de recherche et de développement;
  • proposer des solutions innovantes pour améliorer l’efficacité énergétique, levier clé pour maîtriser la hausse de la demande et ses impacts sur l’environnement ;
  • et contribuer au développement local dans ses pays d’implantation.

Recherche et développement

Au 31 décembre 2013, Total détient 65 % de la société américaine SunPower qui conçoit, fabrique et installe les panneaux solaires les plus efficaces du marché avec un taux de rendement inégalé de 21,5 %. Les cellules Maxeon™, également produites par SunPower, offrent un taux de rendement de 24,2 % et sont 50 % plus performantes que les cellules traditionnelles qui affichent une efficacité moyenne de 16 %.
La Stratégie du Groupe TOTAL s’applique également à la Recherche et au Développement dans le but :

  • d’assurer parallèlement la montée en puissance de la Recherche et du Développement dans le domaine de l’exploration et la production d’hydrocarbures, et dans celui des énergies nouvelles,
  • de conclure des partenariats de longue durée avec des universités, laboratoires et instituts de recherche de renom,
  • d’entretenir un réseau mondial de conseillers scientifiques,
  • mettre en place une structure chargée du développement de PME spécialisées dans les technologies propres ou innovantes du secteur de l’énergie.

Elle s’illustre par son partenariat avec le géant automobile PEUGEOT lors notamment de la confection de la PEUGEOT 208 HYBRID FE qui est :

  • Allégée de 200 kg grâce à des matériaux innovants,
  • Le moteur thermique et le système hybride sont repensés et adaptés,
  • Les frottements mécaniques causant des pertes d’énergie sont réduits, grâce à un travail sur les lubrifiants et les graisses,
  • L’aérodynamisme et la monte pneumatique sont optimisés : le véhicule est redessiné pour présenter le moins de résistance possible à l’air et au roulement,

D’ici 2020, 80 à 85 % des nouvelles voitures bénéficieront des solutions testées sur la Peugeot 208 HYBRID FE.

De l’électricité pour Total avec Lampiris

Lampiris, principale fournisseur belge de gaz naturel et d’électricité verte a  été récemment racheté par le groupe Total dans le but de conquérir le marché de la distribution du gaz et de l’électricité et ainsi pouvoir se confronter au géants de ce domaine GDF, Engie, EDF,Direct energie,…
Se fournir auprès des deux principaux acteurs historiques du marché, EDF et ENGIE, ne doit pas rester la norme“, soutient- le président du groupe.
Mais jusqu’où ira l’expansion du Groupe Total ?



Laisser un commentaire