Ecoslops : la micro raffinerie française recycle les déchets pétroliers

Après s’être installé au port de Sinès, situé sur la côte lusitanienne, Ecoslops traite les déchets des fonds de cuves et des salles de machines dans le but de fabriquer les mêmes produits comme l’essence, le fioul et le gazole.
La société française va désormais s’implanter au port d’Anvers pour traiter 60.000 tonnes et va dans la même semaine signer un contrat avec Total afin de traiter environ 30.000 tonnes de résidus chaque année dans le port de Marseille.
Cette initiative écologique permet de mieux respecter l’environnement marin.
L’Ecoslops tire ses recettes en revendant aux industriels pétroliers les produits qu’elle traite en s’alignant sur les mêmes prix.
La prochaine étape pour cette jeune société française sera de décrocher un contrat avec la société du Canal de Suez pour créer un site dans le port de Saïd.



Laisser un commentaire